Breaking

Post Top Ad

Your Ad Spot

jeudi 12 mars 2020

Principales règles de schéma électrique et de câblage



Principales règles de schéma électrique et de câblage 

Au cours de l'étude du thème qui vous est proposé et que vous présenterez au BTS vous allez être amené à produire des schémas électriques répondant aux normes de sécurité. Toutes les mesures de sécurité ont leur
importance mais certaines règles de base doivent être connues par cœur.

1. Consignation / Déconsignation

Toute armoire électrique doit pouvoir être consignée et déconsignée. En tant que titulaire d'une habilitation BR (qui vous sera délivrée par votre futur employeur) vous êtes habilité à intervenir sur des équipements électriques et procéder entre autres à des opérations de consignation et déconsignation pour vous même. En
tête de l'équipement on doit trouver un interrupteur sectionneur cadenassable permettant de consigner ou de déconsigner l'équipement tout entier de l'extérieur de l'armoire électrique. 


2. Signalisation

Les différents états de l'équipement doivent être signalés par une colonne
lumineuse dont les couleurs ont une signification définie:
  • - verrine incolore: présence tension sur le système
  • - verrine orange: système consigné
  • - verrine rouge: système déconsigné 




3. Protection différentielle

Tout équipement ou système électrique doit être doté d'un appareil de protection des personnes à DDR (disjoncteur ou interrupteur) suivant le schéma de liaison à la terre auquel il est soumis.
Les protections des biens et matériels sont dimensionnées en fonction des récepteurs à alimenter. 


4. Schéma électrique

Tout schéma d'équipement électrique doit commencer selon le modèle cidessous: 



5. Alimentation du coffret

Le coffret électrique doit être alimenté par un câble 5 conducteurs (3 phases + neutre + PE) ou 4 conducteurs (3 phases + PE) raccordé directement en amont de l'interrupteur sectionneur général sans passer par le bornier.
L'entrée du câble d'alimentation dans le coffret doit être faite par presse-étoupe.
Le passage de ce câble dans les goulottes est interdit et son identification doit être claire. 

6. Couleur des conducteurs

Suivant la fonction et la nature du réseau dans lequel le conducteur est placé, celui-ci a une couleur définie par la norme:
- noir: circuit de puissance (alternatif et continu)
- rouge: circuit de commande (alternatif)
- bleu: circuit de commande (continu)
- bleu clair: neutre des circuits de puissance (quand ils ne sont pas utilisés pour la mise à la terre)
- orange: circuit de commande en permanence sous tension
- vert/jaune: protection électrique

7. Repérage des conducteurs

Chaque conducteur doit porter un repère correspondant à celui du schéma
électrique.

7.1 Repérage équipotentiel

C'est le plus simple à mettre en œuvre. Tous les conducteurs toujours soumis au
même potentiel portent un même numéro. Le numéro change lorsqu'il y a
possibilité d'ouverture du circuit.

Exemples: 


7.2 Repérage dépendant du matériel

La méthode consiste à affecter aux conducteurs les numéros de repères donnés
aux matériels par les constructeurs. Un adressage est nécessaire pour ne pas
confondre les conducteurs raccordés sur du matériel similaire.
Exemples: 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Top Ad

Your Ad Spot

الصفحات